Gagan que l’on ne vous présente plus, aborde avec nous les clips qui l’ont marqué et pourquoi.

Skrillex – First of the year

J’aime énormément ce clip. La première fois que je l’ai vu, je venais juste de rentrer en école de réa, et là je me suis dit «  mon but, c’est d’arriver à ce niveau ». Techniquement ce clip est parfait pour moi. D’autant plus, qu’il a été réalisé par un de mes réalisateurs préférés, que j’ai eu la chance de rencontrer : TonyTruand. Je l’ai rencontré lors de mon stage à HK. Il a réalisé quelques clips de Disiz, comme « Kamikaze » ainsi qu’ « Extra-lucide ». Mais aussi pour des stars internationalement connues : pour Katy Perry par exemple.

 

SIA – Chandelier  

Kanye West – Runaway 

J’adore le fait de mettre en scène la danse classique et la danse contemporaine en elle-même dans un univers hip-hop. C’est pour cela que ces deux clips m’ont marqué. C’est un univers que j’aimerais vraiment mettre en place. J’ai commencé avec Killa de Pipo mais ça reste succinct.

JMSN – Love & Pain

Nota bene : L’artiste JMSN réalise tous ses clips.

JMSN, pour moi, c’est un des meilleurs. Je trouve deux de ses clips particulièrement fous. 

Love & Pain tout d’abord, pour la colorimétrie et les plans. Puis l’idée de mettre des femmes voilées de cette façon, je trouve cela vraiment beau à voir. Graphiquement, l’idée est géniale.

JMSN – Jameson

Le scénario de « Jameson » est mortel, je le trouve vraiment bien pensé.  Les personnages principaux sont en train de donner la vie tout en la perdant. C’est un cercle vicieux. 

 

Kate Boy – The way you are

J’adore les clips de Kate Boy, mais surtout d’un point de vue graphique. Puis c’est vrai qu’on y retrouve également un univers sombre. 

« Dans chacun des clips, je regarde beaucoup les cadrages, la colorimétrie, les mouvements de caméra. Mais je fais très peu attention à la mise en scène car j’essaie d’avoir ma propre mise en scène. » Ainsi, par rapport à ces clips, on peut retenir trois inspirations principales : la danse dans « Chandelier » de SIA et « Runaway » de Kanye West, l’esprit sombre et poétique que l’on retrouve avec Skrillex et JMSN, et le graphisme présent dans les clips de Kate Boy .